Pourquoi j’ai adopté un végétal de compagnie

J’ai souvent souffert de solitude. Parfois sans m’en rendre compte : enfant déjà, je m’imaginais des histoires extraordinaires pour tromper mon ennui. J’ai gardé cette habitude, et aujourd’hui encore les salles d’attente sont pour moi les lieux où je m’ennuie le moins, précisément. Il y a là-bas quelque chose de fertile pour l’imagination, dans le silence et les plantes en pot. […]