Ill

L’Ill s’écoule dans le long des quartiers de Strasbourg, dans un tranquille glouglou ou un feulement sauvage – pareille aux chats. Ses canaux tracent dans la ville des sillons bleutés. Je n’userai pas cette fois-ci d’une image déjà tellement galvaudée : veine, sève d’une plante mellifère, que sais-je. Je vis dans le Sud de la France depuis si longtemps que mon […]