Thé

Au vu des litres de thé engloutis de manière hebdomadaire ces dernières années, je me dois, je crois, d’évoquer mon rapport avec cette boisson chaude. (Elle peut bien entendu être froide, auquel cas on parle de thé glacé. Mais même en été, je persiste à infuser mon thé dans de l’eau chaude et à la consommer tel quel.)

J’ai toujours été une grande consommatrice de boissons chaudes, du chocolat du matin à la camomille ou la verveine du soir, sans oublier le tilleul en rentrant de l’école. Je doute encore de l’effet apaisant des infusions citées sur mon organisme de personne angoissée, elles font partie des boissons chaudes sans caféine que je préfère. J’ai des goûts assez classiques et peur originaux. J’ai aussi pris l’habitude très tôt, les jours où je n’avais pas classe, d’ingurgiter de grandes quantités d’infusions : deux à trois fois 400 centilitres par jour

Plus tard, quand j’ai commencé à somnoler en journée, j’ai remplacé tilleul et camomille par le thé. Noir d’abord, et nature. Et puis, peu à peu, je me suis ouverte aux plaisirs du thé aromatisé. Du thé vert aussi, et du thé blanc. J’aime les thés épicés et délicatement fruités qui donnent du courage en hiver. En été, je préfère les thés floraux ou fruités que je laisse macérer à froid ou que je bois chauds.

Le thé a quelque chose de réconfortant. Et contrairement au café, il ne dissimule pas de l’amertume sous une odeur alléchante. (L’odeur du café est tout ce que je supporte, tout ce que je tolère du café.) La couleur dorée du thé noir, ou vert foncé du thé vert confère à la boisson un aspect magique qui invite au calme et à la contemplation.

Et sans thé, je suppose que je ne boirais pas assez d’eau et que je mourrais de déshydratation et que tout le monde serait très triste dans son petit coeur tout mou et plein de sang.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.